/ MISE EN GARDE

Ceci n’est pas un site web facile à lire, ni un espace pour des gens ennuyeux.
Le développement et l’évaluation de chacune des recettes urbaines présentées sont complexes et remplis d’interactions.
Nous continuons à alterner négociations politiques et exercices d’a-légalité urbaine, ainsi qu’à construire, ensemble, le réseau Arquitecturas Colectivas qui offre des informations, exemples de protocoles et une petite bière aux collectifs et individus prêts à assumer des responsabilités.

/  Retrouve-nous sur •  •  •  •  • 

Recetas Urbanas
desde 2007 a la actualidad

Araignées

Volver atrás

Résumé

Les Araignées sont des projets qui combinent les formules de prothèses d’édifices et d’occupations temporelles de friches. L’idée est que la prothèse devienne indépendante tout en occupant les espaces, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs, publics ou privés. Les araignées ont différentes fonctions, elles ne prennent pas de place au sol et permettent le libre passage ou l’aménagement d’autres fonctions en dessous. Elles peuvent être autonomes ou fonctionner comme extension d’une autre infrastructure; connectée au niveau logistique mais physiquement indépendante.


Le premier prototype est né de la collaboration avec Julio Barba, ingénieur et entrepreneur de Rehasa Estructuras, avec la possibilité de mettre à l’épreuve à une autre échelle, un système initialement conçu pour stabiliser des immeubles en cours de rénovation. L’enthousiasme et l’implication de Julio étaient tels qu’il céda la structure des trois premières araignées construites.

Evaluation et Protocoles

Pour le premier prototype, deux conteneurs provenant de Saragosse (des six antérieurement cédés à la Universidad Politécnica de Valence) ont été récupérés. L’intention de la UPV était de créer un espace autogéré et participatif lié à un collectif d’étudiants – initialement “Arquitectura Se Mueve” de Valence, et suite aux difficultés rencontrées pour trouver un endroit approprié, à un collectif d’étudiants de Gandía. Pendant que les conteneurs était entreposés dans cette ville, dans l’attente de la résolution des lentes et complexes formalités administratives nécessaires à la matérialisation du projet, Recetas Urbanas a obtenu un terrain à Séville, propriété de la Consejería de Innovación, Ciencia y Empresa (Conseil d’Innovation, Science et Entreprise) de la Junta de Andalucía sur la Isla de la Cartuja. Le terrain avait accueilli le pavillon d’Autriche pour l’Expo’92 et était en friche depuis le démantèlement de ce dernier. Sa cession a été négociée pour installer un équipement culturel itinérant, la Pista Digital, au moyen d’un contrat de location du sol public. Etant donné que nous disposions de ce sol, nous avons décidé de libérer deux des modules gardés par la UPV pour déplacer le studio d’architecture au plus près des travaux de la Pista Digital.


Les Araignées peuvent être montées et démontées en un seul jour. L’assemblage se réalise facilement entre deux personnes et à l’aide d’une échelle et d’une grue moyenne. Juste pour le spectacle et l’expérience nous recommandons convoquer un plus grand nombre d’amis.
Le processus d’union des pièces qui forment la structure est extrêmement facile, en suivant les plans et en faisant attention à ne pas se croquer le dos ou oublier ses pieds sous les poutres ! La récompense des participants augmente au fur et à mesure que s’assemblent les pièces de ce grand “mécano” qui très vite pourra être occupé. Le système “MEGA” de Rehasa, protagoniste de l’araignée, forme le châssis. Il sera élevé avec une grue et on placera quatre piliers provisoires le temps de le mettre à niveau et de le stabiliser. Pour positionner les six pattes définitives, il est recommandé de chercher le centre de gravité afin de pouvoir les élever avec la plaque d’ancrage parallèle au plan du sol et éviter des problèmes au moment de la fixer au châssis. Une fois à leur place les six (ou huit) pattes, on charge immédiatement la structure avec les conteneurs pour pouvoir retirer les quatre piliers verticaux provisoires. On prévoit l’installation de quatre tendeurs entre les pattes dans le but d’améliorer la stabilité de l’ensemble.
L’aisance du montage et du démontage nous a permis de le changer de place à plusieurs reprises, jouant avec les délais de licences et autres situations urbanistiques singulières.
Pour l’Espacio Iniciarte, un nouveau conteneur a été acquis pour monter une petite araignée comme objet artistique représentant une partie du travail de Recetas Urbanas pendant l’exposition rétrospective “La Socialización del Arte o el sistema de protección de testigos”. (La socialisation de l’art ou le système de protection de témoins).
Lors du rassemblement d’Architectures Collectives à Sant Pere de Torelló un autre conteneur venant de Saragosse a été utilisé, un des quatre ayant servi “en tránsito” (en transition) et repris par Straddle3 de las Ramblas de Barcelone, et qui n’avait pas encore été réutilisé.

Budgets et Ressources

Chronologie

Communication Interne

Situation

Matériaux Réutilisés

Images

  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes

Videos

Plans

Documentation

Fiche du Projet

Liens

Presse

Bibliographie

Visible, p.140-147, Sternberg Press, Turín, Italia, 2010. [978-1-934105-09-2]


Space, p.248-253, Verona, Italia, 2010.
El País Semanal nº1799, p.20-24, Madrid, España, 2011.
Architetti Regione, p.24-31, Udine, Italia, 2011.
37º23'N 5º59'W Sevilla Contemporánea Arquitectura 2000-2010, p.103-104, Sevilla, España, 2011. [9788493917500]
Yorokobu nº32, p.62-67, Madrid, España, 2012. [M42701-2009 (DL)]
L’Architecture d’Aujourd’hui nº393, p.104-111, Levallois-Perret, Francia, 2013. [978-2-918832-21-8]
SMALL Architecture Now!, p.276-281, Taschen, Colonia, Alemania, 2014. [978-3-8365-4670-6]