/ MISE EN GARDE

Ceci n’est pas un site web facile à lire, ni un espace pour des gens ennuyeux.
Le développement et l’évaluation de chacune des recettes urbaines présentées sont complexes et remplis d’interactions.
Nous continuons à alterner négociations politiques et exercices d’a-légalité urbaine, ainsi qu’à construire, ensemble, le réseau Arquitecturas Colectivas qui offre des informations, exemples de protocoles et une petite bière aux collectifs et individus prêts à assumer des responsabilités.

/  Retrouve-nous sur •  •  •  •  • 

Recetas Urbanas
desde 2007 a la actualidad

Le Nid

Volver atrás

Résumé

El Niu (“nid” en catalan) est une intervention d’architecture éphémère conçue pour El Bòlit et située sur le toit de l’espace de La Rambla, un ancien commissariat de police aujourd’hui répertorié au patrimoine architectural. Le projet comme objectif de pourvoir le centre d’art d’une infrastructure temporaire nécessaire pour développer des activités axées sur la recherche et à l’intervention artistique. Sa réalisation fut possible grâce à un budget "d’artiste invité" couvrant le design, l’exécution, le suivi et la sécurité du chantier ainsi que la responsabilité civile.


Quatre conteneurs provenant de Saragosse ont servi de base à la construction. Celle-ci fut complétée par d’autres éléments cédés, comme par exemple l’escalier d’accès de Straddle3, collectif ayant également participé au montage. Les conteneurs furent ensuite recouverts de feuillage, branches et tissus de camouflage tchèque afin de simuler littéralement un nid, avec une attitude parodique analogue à celle adoptée pour le projet "du hérisson" de l’Espace d’Art Contemporain de Castellón.
Ce qui différencie le Niu des autres espaces du Bòlit —et de la majorité des espaces institutionnels en relation avec les pratiques artistiques— est qu’il fonctionne non seulement comme espace d’exposition et de production mais également comme résidence temporaire (pour des artistes nationaux ou internationaux invités par le Bòlit). Par conséquent, le Niu n’est pas limité par des horaires d’ouverture.

Evaluation et Protocoles

Le plus grand enjeu et la plus grande réussite ne furent pas d’installer la structure et les quatre conteneurs sur la balustrade d’un ancien édifice, sinon de résoudre, en un seul jour, toute la paperasse et sujets de responsabilités exigés par la municipalité de Gérone et compliquées par les disputes entre les différents partis politiques. Finalement, Recetas Urbanas dut assumer chacun des rôles intervenant dans un projet, entre autres ceux de promoteur, de superviseur public et d’autoconstructeur.


Le projet de résidence ne put en définitive pas être exploité. Tout fut mis en place pour éviter que les chercheurs et artistes y logent, ou c’est du moins ce que l’on suppose. Ceci est la conséquence d’une certaine peur institutionnelle que l’on retrouve dans beaucoup d’autres projets, où les élus politiques ne veulent pas mélanger la créativité et la production avec le fait d’habiter. Nos précédentes expériences sont irréfutables, cohabiter avec les personnes avec lesquelles on travaille dans le cadre d’un projet concret est une expérience enrichissante pour proposer des projets communs.
Les deux années d’existence prévues pour le Niu furent réduites à un an et demi, suite aux constantes disputes et tensions des partis politiques et de l’opinion publique. Le plus pathétique furent les attaques médiatiques désespérées du parti CIU, qui en arriva à dénigrer le fait d’être andalou pour invalider le projet.
La question de la gestion est intéressante car elle permit qu’un collectif d’architectes céda un bien public de la commune de Saragosse, à une autre ; la commune de Gérone (appartenant de plus à une autre région).
Actuellement, ces quatre conteneurs se trouvent dans un nouvel espace autogéré par le collectif Aoscuras à Pradejón dans La Rioja.

Budgets et Ressources

Chronologie

Communication Interne

Situation

Rambla de la Libertat

17004 Gerona

España


Matériaux Réutilisés

Images

  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes

Videos

Plans

Documentation

Fiche du Projet

Liens

Presse

Bibliographie

Visible, p.140-147, Sternberg Press, Turín, Italia, 2010. [978-1-934105-09-2]


Una Ciudad llamada España, p.290-295, Gustavo Gili, Madrid, España, 2010. [978-84-252-2381-5]
Artecontexto nº28, p.37-45, Madrid, España, 2010. [16972341]
Arquitecturas Colectivas. Camiones, Contenedores, Colectivos, Vib[]k, Sevilla, España, 2010. [978-84-6136026-0]