/ MISE EN GARDE

Ceci n’est pas un site web facile à lire, ni un espace pour des gens ennuyeux.
Le développement et l’évaluation de chacune des recettes urbaines présentées sont complexes et remplis d’interactions.
Nous continuons à alterner négociations politiques et exercices d’a-légalité urbaine, ainsi qu’à construire, ensemble, le réseau Arquitecturas Colectivas qui offre des informations, exemples de protocoles et une petite bière aux collectifs et individus prêts à assumer des responsabilités.

/  Retrouve-nous sur •  •  •  •  • 

Recetas Urbanas
desde 2007 a la actualidad

Gradins

Volver atrás

Résumé

Les collectifs, Democracia, Todo por la Praxis et Recetas Urbanas s’unirent en vue de collaborer avec la Association El Fanal pour la construction d’un gradin de terrain de foot et autres activités récréatives, dans un quartier à situation socio-économique problématique et à l’image ternie par les médias qui intensifient l’exclusion.


L’initiative, qui comprend différentes interventions dans la structure organisationnelle et dans l’imaginaire du quartier, fut reçue avec enthousiasme par les membres de l’association tout comme par les enfants avec lesquels ils travaillent depuis dix ans. La mise en oeuvre du projet dura quatre jours, grâce à la collaboration de plusieurs volontaires (le collectif Morulas, Chris et Luís) participant à l’expérience. Celle-ci généra de la complicité et fit d’un groupe d’enfants les protagonistes d’un quartier qui, comme on le constata, peut aussi offrir des situations d’intégration et d’acceptation sociale au moyen de petites interventions améliorant l’environnement discriminé, dû entre autres à un manque d’équipement public.
Pour la réalisation, nous avons réutilisé une structure métallique “boule et bâton” (de l’entreprise LANIK) venant de la construction d’un prototype de logement démontable, 60 plateformes d’échafaudage ainsi que du matériel de quincaillerie et en-cas pour rendre possible un montage estival rapide.

Evaluation et Protocoles

Le travail sous forme de regroupement de collectifs qui collaborent avec une association faisant office d’interlocuteur, pour la création d’un équipement public autoconstruit, apparaît au moment où nous commençons à générer ce type de collaborations avec d’autres équipes de techniciens.


Le fait de comprendre que la nécessité marquée par les assistants sociaux était incontestable, en plus d’avoir les matériaux prêts à être réutilisés, nous a permis une vitesse de mise en œuvre essentielle dans ce type de milieu où l’absence d’intervention de la municipalité, nous empêche de légaliser le projet ou de demander tout type de permis de bâtir qui pourrait ralentir le processus.
Cela me rappelle que la majorité des projets que nous avons réalisé sans passer par le biais des pouvoirs publics se sont exécutés beaucoup plus rapidement et ont donné de meilleurs résultats à l’usage. Il reste encore à faire un suivi de l’entretient, tâche qui revient aux usagers et à l’Association El Fanal, le collectif propulseur qui travaille en continu en ce lieu. Ceci génère une difficulté ; la bonne conservation des relations quant on collabore avec une dizaine d’équipes. Actuellement ce suivi est questionné et engagé dès le début d’un projet.

Budgets et Ressources

Chronologie

Communication Interne

Situation

Cañada Real, Madrid

España


Matériaux Réutilisés

Images

  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes
  • Imágenes

Videos

Plans

Documentation

Fiche du Projet

Liens

Presse

Bibliographie

El arte de habitar: becas y premios de arte, p.8-9, Málaga, España, 2008.


Proyecto habitar, p.5-8, Miami, Estados Unidos, 2009.
Atelier Crisis. Creative Think tank, p.31-32, Palma de Mallorca, España, 2009. [PM-1204-2009]
Arquitecturas Colectivas. Camiones, Contenedores, Colectivos, Vib[]k, Sevilla, España, 2010. [978-84-6136026-0]